la Cavalcade de Fleurus

Cavalcade de FleurusCavalcade de FleurusCavalcade de FleurusCavalcade de Fleurus
Fleurus

La tradition de la fête

Les carnavals et fêtes saisonnières comme notre cavalcade sont des traditions remontant à des temps immémoriaux.

Fêtes païennes, souvent paillardes, elles évoquent la renaissance perpétuelle, magique pour nos ancêtres, de la nature au printemps.

De ces traditions, l'église n'a jamais pu faire la complète absorption comme si, dans nos coeurs, la sève semblait se remettre à couler quand arrivent les premiers jours plus longs .

"Les populations de Wallonie puisent dans ce monde de fêtes et de traditions populaires de nombreux liens qui les unissent. "

Même si les caractéristiques varient d’une province à l’autre, déjà souvent au sein d’une même région, une donnée reste commune : notre Peuple aime festoyer. C’est pourquoi on ne peut qu’encourager la renaissance de nombreuses organisations qui rendront vie à nos quartiers.
En partenariat avec l’Administration communale, le Comité des Fêtes de la Ville de Fleurus organise annuellement une cavalcade internationale durant le week-end de Pâques, « un des rendez-vous folkloriques les plus cotés de nos régions » estiment les professionnels.

Au fil du temps, cette manifestation est devenue une classique au niveau de la Région Wallonne, un rendez-vous folklorique de notoriété qui constitue une mise en valeur pour la ville et les associations concernées, ainsi qu’un rendez-vous majeur pour le public avec ses (+/-) 15.000 spectateurs chaque année.

Notre philosophie
Au fil des années, sans prétention excessive, nous avons veillé à baser notre action sur une philosophie, qui s’est affinée au fil du temps, et des spécificités : préserver coûte que coûte la tradition dans les moments difficiles, encourager l’initiative privée de groupes folkloriques locaux.

En cette année de 138ème édition, c’est fidèle à ses principes que le comité organisateur prolongera son travail.

Au centre de la fête, nos réjouissances folkloriques reposent sur les sociétés locales de gilles qui perpétuent une tradition locale solidement ancrée puisque la plus ancienne de ces sociétés « Les Vrais Amis » est active depuis 1920.

Le dimanche de Pâques, dès 5 h, le gille est donc maître du pavé pour 48 heures